Renault : un plan d’économie à 4 600 suppressions de postes

Renault : un plan d’économie à 4 600 suppressions de postes

Le couperet est tombé : ses difficultés financières aggravées par la crise du Covid-19 ont contraint le constructeur automobile Renault à annoncer un vaste plan d’économie prévoyant la suppression d’environ 15 000 emplois dans le monde, dont 4 600 rien qu’en France.



L’objectif de la marque au losange est clair : économiser plus de 2 milliards sur 3 ans. « Ce projet est vital », a précisé dans un communiqué la directrice générale Clotilde Delbos. Reste à définir les contours exacts de ce plan qui devrait toucher plusieurs sites français. L’usine de Choisy-le-Roi, spécialiste du recyclage moteur, serait la seule à totalement fermer. Des interrogations subsistent concernant l’avenir des sites de Maubeuge, Dieppe et Caudan dans le Morbihan. A Flins, où on a un temps craint la fermeture pure et simple, un plan de reconversion serait dans les cartons pour récupérer l’activité de l’usine de Choisy-le-Roi, ce qui laisse penser à une diminution des effectifs.

A lire également