Pour retrouver des volumes de vente d’avant la crise, 5 ans pourraient être nécessaire

Pour retrouver des volumes de vente d’avant la crise, 5 ans pourraient être nécessaire

D’après une étude publiée par le cabinet AlixPartners, les ventes mondiales de voitures neuves devraient logiquement fortement reculer cette année. Surtout, il pourrait falloir attendre 2025 pour retrouver des volumes de vente similaires à avant la crise sanitaires de Covid-19.



Si le cabinet de prospective est optimiste concernant le marché chinois, il l’est moins en revanche s’agissant des marchés européen et nord-américain. Sur le vieux continent, les estimations sont de l’ordre de 14,1 millions de véhicules vendus en 2020, contre 20,6 millions l’an dernier. Pour repasser la barre des 20 millions, il pourrait falloir attendre 2023. Au niveau mondial, il pourrait s’écouler 70,5 millions de véhicules neufs cette année, contre 90 millions en 2019. Le pic historique des ventes remonte à l’année 2017 avec 94 millions de véhicules vendus, un volume inatteignable avant au moins 2025 selon AlixPartners.

A lire également