L’électrique gagne du terrain dans le monde de l’automobile

L’électrique gagne du terrain dans le monde de l’automobile

Serait-ce enfin le décollage de la mobilité électrique ? L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) a dévoilé des chiffres spectaculaires de progression de cette motorisation sur le continent comme en France.



En 2019, les nouvelles immatriculations de voitures particulières électriques et hybrides ont progressé de 53,5 % par rapport à l’année précédente dans l’Union européenne. Une tendance similaire en France, quoique légèrement atténuée, avec un gain de +34,6 %. Dans le même temps, les véhicules a motorisation diesel reculent (-13,9 % à l’échelle continentale, -10,6 % dans l’Hexagone), tandis que les véhicules essence progressent lentement (+5,2 % en Europe, +7,9 % en France).



Reste qu’en chiffres absolus, les véhicules électriques et hybrides restent encore largement minoritaires puisqu’ils ne représentent par exemple que 3 % du parc automobile français. Les bons élèves européens en la matière sont les Pays-Bas et la Suède, où une voiture sur dix en circulation n’a pas de moteur thermique.

A lire également