D’ici 2030, un quart des voitures vendues dans le monde sera autonome

D’ici 2030, un quart des voitures vendues dans le monde sera autonome

Le futur c’est maintenant. C’est en tout cas la prédiction du cabinet américain Frost & Sullivan qui, d’après une étude publiée en ce mois d’août, estime qu’un véhicule sur quatre vendu dans le monde d’ici 2030 – soit environ 18 millions de voitures – sera automatisé de niveau 3 (autonomisation partielle sur certaines portions comme l’autoroute, dans les bouchons et les parkings, un niveau déjà atteint par certains modèles de Tesla et d’Audi notamment).



L’année 2019 est déjà marquée par une forte tendance aux recherches vers l’automatisation. Cet été, Volkswagen a annoncé un investissement de 2,6 milliards de dollars en ce sens et Apple continue de recruter des experts en la matière pour s’engouffrer dans ce prometteur marché. La firme Toyota-Lexus est actuellement en phase de test de ses voitures autonomes à Bruxelles. Enfin, Ford a racheté une société spécialisée, Quantum Signal, pour l’aider dans le développement de ses solutions autonomes.

A lire également