Cote Argus suspendue : une première en 80 ans

Cote Argus suspendue : une première en 80 ans

Le Groupe Argus annonce le gel de sa cote Argus d’évaluation des véhicules en circulation en raison de la crise actuelle et de l’analyse du marché de l’occasion, en baisse de 34,1 % à fin mars.



Cette chute sans précédent du marché du véhicule d’occasion a contraint le Groupe Argus a décidé cette mesure inédite depuis la Seconde Guerre mondiale, qui devrait permettre aux particuliers de conserver intact la valeur de leur véhicule en attendant la sortie du confinement. D’après les estimations des analystes du Groupe Argus, la mesure équivaut à 180 millions d’euros de non-dépréciation. « Avec cette mesure de "cote confinée" (…) nous souhaitons apporter notre contribution à l’économie française et notre soutien au marché automobile », a commenté Olivier Flavier, directeur général du Groupe Argus. Le marché de l’occasion, tout comme celui des véhicules neufs, risque d’être touché durablement par cette crise. Aucune retour à la normale n’est attendu avant plusieurs mois.

A lire également