Bruno Lemaire part à la chasse aux grosses cylindrées

Bruno Lemaire part à la chasse aux grosses cylindrées

Pour tenter de freiner les ventes de véhicules à grosse cylindrée type SUV, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire suggère de déplafonner les montants du malus.



« Nous sommes en train de perdre la bataille du CO2 », a-t-il alerté lors de la dernière émission BFM Politique dont il était l’invité, appelant à « déplafonner le malus automobile ». Ce dernier est à présent fixé à 12 500 euros au maximum pour toutes les voitures atteignant et dépassant les 173 grammes de CO2 par kilomètre. Bruno Le Maire a indiqué qu’il discutera de ces propositions avec la ministre de l’Ecologie Elisabeth Borne mais n’a pas précisé jusqu’à quel montant pourrait grimper ce malus. Par ailleurs, il préconise la mise en place de messages d’information aux consommateurs pour les prévenir des méfaits de ces véhicules les plus polluants et la limitation de leur publicité auprès du grand public. Enfin, il a estimé qu’il était important de réfléchir à l’ouverture d’un débat sur le poids des véhicules. Il a grimpé de 57 % en 50 ans, passant de 500 kg en moyenne en 1968 à 960 kg en 2018.

A lire également