30 km/h en ville : une baisse qui pourrait s’étendre

30 km/h en ville : une baisse qui pourrait s’étendre

Bègles, en Gironde, est devenu ce mois-ci la première ville de France à adopter la limitation à 30 km/h sur l’ensemble de son territoire. D’autres communes vont bientôt l’imiter.



C’est le cas à Lille, où 90 % du territoire va passer en « zone 30 », à l’exception notable des axes majeurs qui restent à une vitesse maximum de 50 km/h. Autre grande ville concernée, Rennes en Bretagne est en train de progressivement modifier ses rues pour favoriser une conduite plus douce et donc moins rapide : environ 80 % de la ville sera en zone dite « apaisée », à 30 km/h au maximum. Grenoble est également à la pointe en la matière, la majorité de ses rues ayant été passées en zone 30. Seuls ses grands axes restent encore limités à 50 km/h.



Si la mesure a ses détracteurs, dont certains automobilistes eux-mêmes, elle doit permettre de faire baisser la pollution urbaine, de diminuer les nuisances sonores et de mieux faire cohabiter les voitures avec les cyclistes, les piétons et les transports en commun.

A lire également