110 km/h sur autoroute : rouler moins vite pour polluer moins

110 km/h sur autoroute : rouler moins vite pour polluer moins

Parmi les 149 mesures adoptées par la Convention citoyenne pour le climat figure une proposition pour faire passer la vitesse maximale autorisée sur autoroute de 130 à 110 km/h. Raison invoquée ? Réduire les émissions de gaz à effet de serre.



Dans le rapport final soumis au gouvernement par ce groupe de Français tirés au sort pour proposer des mesures environnementales fortes, il est expliqué plus en détail que cette réduction de la vitesse automobile permettrait de réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre en France, d’économiser du carburant et des faire baisser la mortalité et les dommages corporels sur les routes. Avec une contrepartie : un allongement des temps de trajet, de l’ordre de quatre à huit minutes par heure. Cette proposition est d’ailleurs l’une des plus commentées depuis la publication du rapport et soulève déjà la protestation de l’association 40 millions d’automobilistes qui revendique une pétition à 200 000 signataires pour s’opposer à sa mise en application.



D’autres mesures de la Convention citoyenne pour le climat concernent le secteur automobile, notamment l’interdiction dès 2025 de la vente de véhicules neufs émettant plus de 110g de CO2/km, l’interdiction aux centres-villes des véhicules les plus polluants et la suppression progressive des avantages sur le gazole pour le transport routier.

A lire également