Renault va recruter plus de 600 personnes dans ses usines de Flins et du Mans

Renault va recruter plus de 600 personnes dans ses usines de Flins et du Mans

Double annonce pour le constructeur automobile français : les sites Renault Flins d’Aubergenville (Yvelines) et Renault Le Mans vont recruter en 2018, respectivement 400 et 205 collaborateurs.



S’agissant de l’usine de Flins, la direction a annoncé l’embauche de 350 CDI et de 50 CDD d’au moins un an pour des postes d’agents de production, de techniciens de maintenance et de managers de fabrication. Il s’agit, rappelle Jean-Luc Mabire, directeur du site dans un communiqué, du plan d’embauche « le plus important depuis 2015 ». Priorité sera donnée aux intérimaires sans diplôme du site, qui pourront bénéficier du dispositif de formation CQPM (Certificat de qualification paritaire de la métallurgie).



Pour ce qui est de l’usine du Mans, les embauches concernent également en priorité les postes d’opérateurs de fabrication et de logistique, avec aussi quelques besoins de techniciens de maintenance, conducteurs d’installation, experts techniques et managers. Au total, 175 CDI et 30 CDD seront recrutés d’ici la fin de l’année. Fin 2016, Renault avait annoncé sa volonté de recruter 2 600 personnes en France d’ici 2019.

A lire également