Les ventes de logiciels automobiles pourraient dépasser le milliard d’euros d’ici 2030

Les ventes de logiciels automobiles pourraient dépasser le milliard d’euros d’ici 2030

Le potentiel exponentiel du marché des logiciels automobiles est énorme et ses ventes pourraient dépasser le milliard d’euros dans le monde à l’horizon 2030. C’est la prédiction faite par Elmar Degenhart, président du directoire de Continental lors d’un congrès du secteur à Stuttgart.



Le marché générant actuellement des revenus de 250 millions d’euros, il pourrait plus que quadrupler en à peine plus d’une décennie. La principale raison de cette révolution à venir ? La prochaine mise en circuit des voitures autonomes qui vont devoir analyser une grande quantité de données provenant de radars, de caméras et de différents capteurs nécessitant le développement de logiciels complexes. « La compétence en matière de logiciels est essentielle à la réussite des constructeurs automobiles mais le secteur manque cruellement de compétences », a constaté le patron de l’équipementier allemand. Continental œuvre d’ailleurs déjà dans ce sens et travaille actuellement de concert avec Hewlett Packard Enterprise (HPE) à la mise au point d’une plateforme d’échanges de données permettant aux constructeurs automobiles de réunir de la data sur leurs clients afin de leur proposer des services complémentaires.

A lire également