Accès à l’emploi des femmes : le secteur automobile peut mieux faire

Accès à l’emploi des femmes : le secteur automobile peut mieux faire

Structure fondée il y a trois ans pour développer et soutenir les actions en faveur des droits des femmes, La Fondation des Femmes a récemment réalisé un testing sur les discirimations à l’embauche en raison du sexe sur les métiers dits « masculinisés ». Le 5 novembre, à l’occasion de la journée dédiée aux inégalités salariales, elle en a révélé les résultats et ils doivent pousser le secteur automobile à faire plus d’efforts en la matière.



L’un des métiers visés par cette étude est celui de mécanicien automobile. Il en a résulté qu’une candidate a 18,5 % de chances en moins d’être rappelée pour un emploi de mécanicien qu’un candidat (mesure faite sur l’envoi de 370 CV à des potentiels employeurs, 185 CV de candidats et 185 CV de candidates).



En septembre 2016, un rapport du Sénat pointait « la rareté des femmes occupant un poste scientifique ou technique » dans l’automobile. Tous secteurs confondus, les femmes occupent à peine plus de 10 % des postes dans l’automobile.

A lire également